Suite aux plaintes de certains occupants des cités de Abdoul Service de Ouaga 2000, le directeur général de la société a organisé une sortie sur le terrain pour constater les faits ce 02 mars 2021. Les habitants accusent la société d’arnaqueur quand il s’agit de l’électrification et du titre foncier. Les visites ont été effectuées sur les sites de Ouaga 2000, Saaba1 et Saaba2.

Ces derniers ont affirmé qu’ils n’avaient pas d’installation ni de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) ni de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) encore moins de titres fonciers sur leur cité. Ce blâme ventilé sur les réseaux sociaux et dans certains medias, a fait des gorges chaudes dans l’entreprise, à commencer par son premier responsable, Abdoul Ouédraogo. Dans la foulée, il a initié une visite terrain le mardi 2 mars 2021, avec les journalistes, sur ces sites afin de démentir les allégations et rétablir la « vérité ».

Des poteaux de la SONABEL visibles sur le site de Ouaga 2000
     La société immobilière a montré des demandes de titres fonciers déposés le 20 avril 2019 et c’est en 2021 qu’une partie de ces titres fonciers ont été reçus par la société. Selon eux, ça ne relève pas de leur essor mais, des services des impôts qui tardent à délivrer les titres fonciers.

Abdoul Ouedraogo, montrant les titres fonciers

Elle indique que ce sont 300 demandes de titres fonciers qui ont été déposées du côté des impôts dont 62 demandes ont été traités. Le processus de traitement  << ça fait pratiquement plus de 08 mois qu’on a déposé, ils disent que ce n’est pas prêts. Ceux qui arnaquent les gens sont à part mais, pas les nous autres>>, affirme Abdoul Ouedraogo.

Sur le site de Ouaga 2000, pour ce qui concerne l’électrification de la zone, Abdoul Service affirme que le dossier suit son cours à la SONABEL et pour sortir la zone de l’obscurité, il a proposé des poteaux solaires. Ce qui est installé en attendant l’électricité.

Ouaga 2000 (zone 1 et 2), Saaba 1 et 2, ce sont quatre cités d’Abdoul service international qui ont reçu la visite plus ou moins surprise des hommes et femmes de médias le mardi 2 mars 2021. Sur le premier site de Ouaga 2000, le constat fait est que l’ONEA est déjà présent avec des compteurs d’eau et des robinets fonctionnels. Même constat pour la SONABEL. Un canal de 1009 m, réalisé par l’entreprise, permet de drainer les eaux de pluies. À Saaba 1 et 2, des efforts sont également faits par la jeune société immobilière Abdoul service international, en tout cas, pour ce qui concerne les installations d’eau et d’électricité.

« Nous avons déposé les documents aux services des impôts depuis le 23 octobre 2019 et un autre lot le 23 juin 2020. Cela fait à peu près huit mois que la société attend le traitement des dossiers d’acquisition des titres fonciers pour les remettre aux clients », a déclaré le PDG d’Abdoul service international, pour ce qui concerne les titres fonciers.

L’ONEA est présent sur les sites

Le constat montre les travaux pour les canaux d’évacuation d’eau entamés et en cours à la cité de Ouaga 2000 avec 1009 mètre de long. Certaines zones sont déjà électrifiées et celles qui ne le sont pas sont dotées de poteaux solaires en attendant la SONABEL à Ouaga 2000, Saaba1 et Saaba 2. L’ONEA est aussi sur les lieux.

Abdoul service rassure, « les choses se mettent en place progressivement, il n’y a pas vraiment d’inquiétude sauf ceux qui veulent aller à la vitesse de l’éclair, ils ont raison mais, ce n’est toujours pas simple. »

 

                                                              

 SERVICE DE COMMUNICATION AS