Ces deux dernières années auront sans aucun doute été parmi les plus difficiles de l’histoire du Burkina Faso. L’épidémie de Covid-19 d’une part provoqué l’arrêt brutal de certaines de nos activités, et en général de plusieurs activités du secteur privé. Il y a la menace sécuritaire à laquelle nous faisons déjà face avec résilience depuis 2016.Tous nos encouragements aux FDS et aux VDP toujours sur le front de la lutte contre le terrorisme, et aux déplacés internes.
2022 sera une étape essentielle dans le redressement de nos activités. Je vous présente tous mes vœux de bonheur, de santé et de succès en cette nouvelle année, pour vous et ceux qui vous sont chers.
DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO